De quelle matière est constituée la voile d’ombrage Easy Sail ?

La voile de jardin Easy Sail dispose de qualités uniques en terme de tension, d’élasticité, de résistance et de protection. Fabriquée en France, dans notre atelier de Millau, nous avons effectivement souhaité proposer sur le marché une voile d’excellence. L’une des raisons qui expliquent sa haute qualité est la matière dans laquelle elle est constituée : le polyester extensible.

matière easy sail

Technicité et haute technologie

La voile Easy Sail est la seule toile d’ombrage du marché à être fabriquée en polyester extensible. Si nous avons fait ce choix, c’est pour les propriétés uniques de ce tissu.

Tout d’abord, cette matière présente l’avantage de disposer d’une très grande élasticité, ce qui permet à la voile de bénéficier d’une tension parfaite. Et ce, tout en limitant les contraintes de traction sur les points d’ancrage ! Ainsi, même en cas de vent, la voile ne perd pas en tension.

Ce tissu exclusif de haute technologie procure en outre une excellente protection contre les UV. Avec environ 95% à 97% du rayonnement filtré, la toile Easy Sail offre une protection solaire unique. N’oublions pas que l’intérêt premier d’une voile d’ombrage est de se protéger du soleil !

La voile résistante, durable dans le temps

Si nous avons choisi le polyester extensible, c’est aussi pour sa capacité à durer dans le temps : grâce à son élasticité, il ne se déforme pas.

Par ailleurs, il permet à la toile de résister aux intempéries. Traitée pour être imputrescible et déperlante, la voile d’ombrage Easy Sail est effectivement totalement imperméable à l’eau et résiste donc parfaitement aux chutes de pluie.

Enfin, notre toile supporte le lavage en machine à 30°, ce qui n’est pas le cas de toutes les voiles d’ombrage ! Il est donc très simple de la nettoyer, notamment en fin de saison, pour qu’elle garde toute sa beauté et dure dans le temps.

 

Découvrir nos voiles

Vous vous posez d’autres questions sur les voiles d’ombrage ? Consultez notre Guide de la voile d’ombrage !